Aller le contenu

ACCORD DU PIANO – processus et définition

Définition

Accorder un piano est un service consistant de donner à chaque pianos des sons dans la fréquence appropriée pour lui. En outre, l’accordeur doit choisir les bonnes hauteurs des sons pour obtenir chaque son particulier sur chaque touche.


strociel stroi pianino kluczem

Processus

Venant à la question purement technique, l’accord implique le tournage et la flexion des chevilles de sorte que les cordes atteint la bonne tension. Pour tourné les chevilles, vous avez besoin de la clé d’accord, dont l’utilisation exige de la pratique et de compétence. Chaque petit mouvement avec la clé modifie la sonorité, c’est pour ca que d’abord ont écoute la hauteur du sons et apres on fait les corrections. Jamais à l’envers. Mouvements incompétents, trop rapides ou approfondies peuvent affaiblir la stabilité de l’accord du piano.

Le standard dans les piano est 88 touches et plus de la moitié de clavier il ya plus d’une corde, vous devriez soigneusement préparer pour chacun d’eux en harmonie les uns avec les autres en conformité avec les principes de l’harmonie.

Chaque corde doit être accordé séparément. Afin d’insonorisation des cordes adjacentes et écouter un seul son, pour cela l’accordeur utilise une bande de feutre ou les cales.

taśma filcowa wygłuszająca struny chórugumowy klin wygłuszający struny chóru
source: http://pim3.detwiler.us, http://tuningyourpiano.com

Si on ferai l’accord de votre piano de telle façon de donner à chaque son la hauteur donné par l’accord, bien que les sons individuels sonnerait purement, pas tous les intervalles serait accordé avec les autres.

Cela vient de comatu Pythagore. Il dit que la division de l’octave en douze dièses égaux, il va manqué 1/9 ton pour obtenir une octave complète. Pour cette raison, le tempérament de l’accord est nécessaire

Le tempérament est de trouver les accords corrects de chaque intervalle. Selon la méthode ce sont des différents intervalles. Vous pouvez accordé cinquièmes et octaves, quintes et les quarts, tiers et tiers, quarts et cinquièmes. Par exemple. Dans le cas des quintes de réglage et quarts, cinquième rétrécit bits et le quatrième en pleine expansion.
Le tempérament est réalisée dans la zone de tempérament – douze sons typiquement dans l’octave a0,a1. La distance fixe entre les sons sont amplifiés sur les autres octaves.

Avant que l’accord fait le tempérament , il fixe la hauteur du son – le ton principale – a1.

Depuis 1939, la fréquence standard est de 440 Hz. Auparavant, la norme de Paris était de 435 Hz. Généralement l’accord à une tenue inférieure à a1 = 415 Hz. Si l’instrument est ancien, parfois c’est préférable de laisser la hauteur et ne pas essayer en force élever sa tenue. Il évite le danger de régler à nouveau et évite le cassage des cordes . Aujourd’hui, parfois le son de hauteur convenable a1 de 442 Hz. Le son d’un instrument de façon à l’écoute est plus claire, plus vive.Pour les musiciens jouant sur les instruments à vent et les cordes est plus facile à jouer avec l’accord plus élevé, de sorte afin d’améliorer la coopération de l’orchestre.

Le source de référence pour l’accordeur est le diapason, qui peut être utilisé dans la version classique – fourchette, ou moderne – électronique

  • fourchette – après avoir heurté la fourche, le diapason donne le son durable de 440 Hz

    source: http://slowodnia.files.wordpress.com

    • électronique – il y a souvent de nombreuses options telles que la détection du son, tableau de fréquence, émission du sons à une quelconque fréquence. Souvent, ils ont aussi une fonction métronome.


source: www.phy.duke.edu

Source:

1 || 2 || 3 || 4 || 5